Cérémonie de lancement du nouvel ouvrage collectif du club des dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique.

Le Club des dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique en collaboration avec l’Association des Banques et établissements Financiers du Burundi (ABEF) a organisé une cérémonie de lancement d’un nouvel ouvrage collectif du club des dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique intitulé « Les Banques africaines : les grands défis ».

Cette cérémonie a été organisée en marge de la visite de la Secrétaire exécutive du Club des Dirigeants des Banques et Etablissements de crédit d’Afrique Mme Angèle BONANE qui effectue depuis le 22 juin 2021 une visite officielle au Burundi dans le cadre de la préparation des journées annuelles du club des Dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique qui auront lieu à Bujumbura du 10 au 12 février 2022.

Dans son discours de circonstance, le Président de l’ABEF Monsieur Tharcisse RUTUMO a souhaité, au nom de l’ABEF, la bienvenue à tous les invités à cette cérémonie de présentation de l’ouvrage collectif du Club des dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique.

Il a salué la présence de la Secrétaire exécutive qui séjourne pour la première fois au Burundi ainsi que la présence d’illustres personnalités du secteur financier et du monde universitaire. Il a souligné l’importance que le secteur financier du Burundi  et tous les  experts présents à cette cérémonie portent à l’actualité et à l’évolution de la banque.

Il a rappelé que le Club des dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique qui regroupe les Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédits a été créé il y a 32 ans. Sa mission est de « satisfaire les besoins d’information et de formation de ses membres, de susciter et faciliter la réflexion des banquiers africains sur les objectifs à atteindre et sur les moyens à mettre en œuvre ».

Il a fait observer  que l’ouvrage qui est présenté à ce jour est le deuxième publié par le Club. Comme le précédent sorti en 2015, il apporte un éclairage sur les enjeux et les défis auxquels nos établissements sont confrontés et de rappeler ce qui suit : La cérémonie de lancement de cet ouvrage  est importante à plusieurs titres : (i)  elle  offre au secteur bancaire l’opportunité d’initier des échanges sur le contenu, des échanges qui se poursuivront dans nos autres rencontres et travaux respectifs, (ii) elle donne le signal de départ des préparatifs des journées annuelles que nous aurons l’honneur d’organiser à Bujumbura en février 2022. 

Dans cette perspective, le Burundi aura à cette occasion, à accueillir les dirigeants de banques et des experts africains et internationaux autour des thèmes d’actualité. Cet événement qui offre une visibilité opportune à notre pays doit être un succès.

Il a terminé son allocation en rappelant que la mobilisation, l’implication et le soutien de tous – autorités publiques, acteurs du secteur financier, universitaires – sont indispensables pour parvenir à ce succès. Il a lancé un vibrant appel à tous, dans ce sens.

Dans son discours de circonstance, le Président du Club des dirigeants des banques et établissements de crédit d’Afrique Monsieur Sylvère BANKIMBAGA a fait une présentation détaillée sur les activités du Club et l’importance du club dans le développement du marché financier africain.

Tout en joignant sa voix à celle du Président de l’ABEF, il a souhaité la bienvenue à cette cérémonie de présentation de l’ouvrage collectif club et a remercié, au nom du Club,  le grand honneur que fait au Club en participant à cette cérémonie de lancement.

Il a fait observer que le Club est comme  l’Etat-major des banques africaines et a pour mission de satisfaire les besoins d’information et de formation de ses membres, de susciter et faciliter la réflexion des banquiers africains sur les objectifs à atteindre et sur les moyens à mettre en œuvre.

Le Club organise trois grands événements chaque année :

  • les journées annuelles (couplées avec l’Assemblée générale) au mois de février dans une ville africaine ;
  • le forum d’été qui est une rencontre avec des partenaires potentiels comme les correspondants bancaires, les Fin-Tech, des cabinets de conseils… Le forum se tient au mois de juin, dans une ville en dehors d’Afrique pour mieux connaître les autres places financières;
  • et les Universités d’été du Club qui sont des journées de formation du Top Management sur des sujets spécifiques à la profession bancaire : risques, moyens de paiement innovants, Management, Stratégies de transformations, cryptomonnaies, ainsi que les grands défis et évolutions du Système financier  etc.

Le Club dispose d’un Laboratoire des idées animé par des experts de haut niveau. Ce Laboratoire assure les travaux de recherche, les études et les publications du Club sur les sujets d’intérêts majeurs pour la profession.

C’est dans cette perspective que le Laboratoire a coordonné la rédaction et la publication en 2015 d’un tout premier ouvrage collectif intitulé : «Banques et Finance en Afrique, les acteurs de l’émergence ». Ce livre faisait une prospective du positionnement des banques en Afrique à horizon 2025, face à des concurrents qui ne sont pas forcément des acteurs traditionnels : les Télécom, la grande distribution et bien d’autres.

Le deuxième ouvrage collectif du Club paru cette année est consacré au thème :« Banques africaines : les grands défis

Le Président du club a insisté sur les faits marquants les activités du club dans le contexte de la pandémie liée au covid-19. Malgré la situation sanitaire, le club a maintenu ses activités de recherche et de formations au bénéfice de ses membres, en utilisant les outils numériques et les réseaux de télécommunication.

Sur le premier trimestre 2020, le Laboratoire des idées a mené une étude sur le PCA des banques à l’épreuve de la COVID 19 avec une forte implication des membres. Il a renouvelé ses  remerciements à toutes les banques du Burundi qui ont accepté de participer à cette étude. L’étude sera mise à jour et complétée sur le 4è trimestre 2021 et le Club espère  compter sur le même niveau d’implication des dirigeants des banque burundaises.

Le Club a également pris une part active au SITIC AFRICA 2020 et au Forum International sur les Instruments Financiers Numériques Innovants de Tunis, organisé en Juin 2020.

En octobre 2020, le Club a  organisé en partenariat avec l’ABPCD et la participation de la BRED, un Webinaire pour un retour d’expériences sur la gestion de la continuité durant la crise sanitaire par les banques en Europe et en Afrique.

En février 2021, le Club a  animé une série de trois formations respectivement sur le Derisking, le risque stratégique et la cybersécurité.

En novembre prochain, si les conditions sanitaires le permettent, le Club tiendra le forum d’été à Madagascar. Les dirigeants des banques seront informés et invités dès que ce sera confirmé. Ce Forum d’été du Club à ANTANANARIVO sera la  première rencontre en présentiel depuis les  journées annuelles de BAMAKO en février 2020.

Avec ses 32 ans d’existence le club réunit plus de 80 banques et partenaires de services financiers, en provenance d’une quinzaine de pays. La capitale Burundaise pourra accueillir les dirigeants des Banques et tous les établissements de crédit membres du club et ceux qui n’en sont pas encore membres. Les activités seront ouvertes à tous les opérateurs économiques notamment de services financiers qui souhaitent présenter leurs prestations ou partager leurs expériences avec nous.

Les prochaines journées annuelles du Club se tiendront à Bujumbura du 10 au 12 février 2022. Un comité d’organisation est mis en place qui aura besoin de vos soutiens divers.

Il a exhorté à son tour, toutes les institutions financières, les universitaires, les autorités et tous les acteurs économiques  à accompagner de leur mieux, la réussite des JA 2022 de BUJUMBURA pour la visibilité du Burundi.

Il terminé son allocution en réitérant les remerciements à tous ceux qui ont répondu présents à cette cérémonie tout en espérant qu’ils resterons engagés à accompagner le club  jusqu’à février 2022 dans le cadre de la préparation de ces journées annuelles.

La présentation de l’ouvrage a été effectuée par Monsieur Jonas SILIADIN, un des coauteurs de l’ouvrage  et membre du Laboratoire des idées du Club.  Dans sa présentation de l’ouvrage, il a insisté sur les grands défis que présente cet ouvrage collectif. Ces défis sont regroupés en quatre principales catégories :

Le premier défi, c’est celui de la taille critique : les banques africaines sont en général des établissements de petites tailles et cela a une incidence sur le financement de l’économie et sur l’insertion dans les échanges internationaux.

Le deuxième défi est celui de la complexité des relations avec les clients et l’inadéquation des modèles bancaires aux réalités socio-économiques.

Troisième défi est lié à   la formation des cadres et dirigeants des banques.

Le quatrième et dernier défi qui est loin d’être parmi les moindres concerne les effets du mimétisme réglementaire.

Les participants à cette cérémonie qui étaient les dirigeants des banques et établissements financiers, les dirigeants des assurances, les dirigeants des institutions de microfinances, les experts et les professeurs du monde universitaire ont salué l’initiative du club d’organiser cette cérémonie de lancement de l’ouvrage et ont fait des propositions des thématiques sur lesquelles le club peut se focaliser dans les prochaines publications.